Les schémas génétiques sont-ils prêts aux mâles entiers ?

16 mars 2021 - Florent HOFMANN

Le 1er janvier 2022 marquera l’arrêt de la castration à vif des porcelets. Les éleveurs qui souhaiteront se lancer dans l’élevage de mâles entiers doivent d’ores et déjà inséminer les truies avec de la semence issue de verrats adaptés. Tour de table sur l’avancée des recherches avec les spécialistes de la génétique.

En maîtrisant la conduite de leurs élevages, dont le respect des normes de densité et l’alimentation, les éleveurs de mâles entiers bénéficieront pleinement des avancées génétiques.

L’échéance est imminente. Suite aux annonces ministérielles interdisant la castration à vif des porcelets à partir du 1er janvier 2022, dix organisations de producteurs de l’ouest se sont engagées le 23 juin dernier à privilégier l’élevage de mâles entiers, avec ou sans immunocastration (voir Porcmag septembre 2020). À ce jour, cette conduite, bien qu’elle soit en hausse selon Uniporc Ouest, représente un peu moins de 30 % du volume total des porcs abattus. Avec cette évolution législative, ce taux va certainement bondir, plaçant une majorité d’éleveurs face au risque de produire des porcs odorants, particulièrement pénalisants sur les plans qualitatifs et économiques. L’alimentation, la conduite en élevage, l’environnement et la génétique sont autant d’éléments que les producteurs doivent prendre en compte pour gérer cette problématique. Du côté de la génétique, certains schémas travaillent le sujet depuis 10 ans et ont déjà communiqué leurs avancées. Les autres étaient jusqu’à présent restés discrets. Mais aujourd’hui, il y a urgence pour les éleveurs désireux de produire des mâles entiers en janvier 2022, d’inséminer leurs reproductrices avec des semences limitant le risque d’apparitions d’odeurs. Ainsi, pour éclairer les éleveurs, Porcmag fait le point avec les spécialistes des schémas génétiques sur l’avancée de leurs recherches et leurs prévisions sur le sujet.

Sommaire de ce dossier :

  1. DanBred / Limiter les facteurs de risques et abattre tôt
  2. PIC / L’heure est maintenant à la recherche génomique
  3. Hypor / Bloquer la puberté par la sélection génomique
  4. Danish Genetics / Réduire l'ELD
  5. Topigs Norsvin / Favoriser la croissance pour abattre avant la puberté
  6. Choice Genetics / Des tests complémentaires en lignée femelles
  7. Axiom / Des verrats musclés pour limiter les odeurs de carcasses
  8. Nucleus / Objectifs de recherches atteints en lignée mâles
  9. Un projet de sélection sur les odeurs en lignée femelle
Abonnement PorcMag

AUX CÔTÉS DES ÉLEVEURS, AU CŒUR DE LA FILIÈRE, OUVERT SUR LE MONDE

● La richesse des reportages terrain et des dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion
● De nombreux retours d'expérience et solutions pratiques

Profitez d'une offre découverte 3 mois