Aux Etats-Unis, la filière retrouve un fonctionnement normal

15 juin 2020 - Emmanuelle Bordon

Aux États-Unis, les abattages de porcs ont retrouvé leur rythme normal pour la première fois depuis le 10 avril. Durant la première semaine de juin, avec 2,45 millions de têtes, le nombre d’animaux abattus a même dépassé celui de 2019 la même semaine (+2 %). A la faveur, en outre, d’une légère augmentation des poids de carcasses, ce sont ainsi 243 800 tonnes de viande de porc qui ont été produites. Une cadence record pour une semaine 23. Les perturbations provoquées par la pandémie de Covid-19 semblent donc pratiquement relever du passé. Parallèlement, le prix de la carcasse a fortement baissé (-30 %), revenant peu ou prou au niveau de 2019 à la même période.

Les exportations américaines de porc, quant à elles, continuent de croître, d’après la U.S. Meat Export Federation (USMEF), sans que la crise du Covid-19 et les retards d’abattages aient apporté de perturbation notable sur ce point. Au cours des quatre premiers mois de 2020, elles ont en effet atteint un volume record de 1,1 million de tonnes, en hausse de 35 % par rapport à la même période en 2019. La valeur de ces envois a, pour sa part, crû de 45 % pour atteindre 2,9 milliards $ US. Premier moteur de ces exportations, la Chine, avec 413 400 tonnes d’une valeur approchant 993 millions $ US, soit plus de trois fois le volume enregistré entre janvier et avril 2019 et quatre fois la valeur.

Porcmag - Formules d'abonnement

AUX CÔTÉS DES ÉLEVEURS, AU CŒUR DE LA FILIÈRE, OUVERT SUR LE MONDE

● La richesse des reportages terrain et des dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion
● De nombreux retours d'expérience et solutions pratiques

Profitez d'une offre découverte 3 mois