Intermarché s’engage à nouveau en faveur des PME françaises

20 septembre 2019 - Elisa Taurin

L’enseigne de distribution a annoncé qu’elle ne demanderait pas de baisse de tarifs aux PME françaises lors de la campagne de négociations commerciales 2020.

Crédit : Adobe Stock

Dans un communiqué du 17 septembre, Thierry Cotillard, président d’Intermarché et de Netto, a déclaré que « pour les négociations commerciales qui s’ouvrent dans quelques semaines, […] aucun acheteur Intermarché ne réclamera des prix d’achats en baisse aux 5 000 PME françaises qui sont nos partenaires ». Après ses premiers engagements pris pour mettre en œuvre l’esprit des États Généraux de l’Alimentation (EGA) lors de la campagne de négociations commerciales 2019, l’enseigne Intermarché annonce, avant même l’ouverture de la campagne 2020, en prendre de nouveaux en faveur des PME françaises.

Pour Dominique Amirault, président de la Fédération des Entreprises et Entrepreneurs de France (FEEF), « la décision d’Intermarché traduit une dynamique positive initiée l’année dernière par les EGA. Nous souhaitons que, suite à cette décision, les autres enseignes de distribution s’engagent résolument sur la voie ouverte par Intermarché ».

AUX CÔTES DES ÉLEVEURS, AU CŒUR DE LA FILIÈRE, OUVERT SUR LE MONDE

● La richesse des reportages terrain et des dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion
● De nombreux retours d’expérience et solutions pratiques

Profitez d'une offre découverte 3 mois