L’Allemagne pourrait interdire la sous-traitance dans ses abattoirs

29 mai 2020 - Emmanuelle Bordon

L’Allemagne envisage d’interdire le recours aux travailleurs détachés et à la sous-traitance dans ses abattoirs.

Photo : Adobe Stock

Alors que les foyers de Covid-19 se multiplient dans les abattoirs (voir notre article Les abattoirs, victimes privilégiées du Covid-19), provoquant des polémiques sur les conditions de vie de leurs salariés, le Cabinet fédéral allemand a décidé, dans une proposition de loi présentée le 20 mai, d'interdire les contrats de travail et les travailleurs temporaires dans l'industrie de la viande. « L’abattage et la transformation ne pourront être effectués que par les salariés de l’entreprise à partir du 1er janvier 2021 », a annoncé le ministre du travail Hubertus Heil.

L’entrée en vigueur de cette loi mettra fin à l’embauche de travailleurs détachés, très répandue dans les abattoirs. Selon le gouvernement allemand, sur les 200 000 personnes travaillant dans l’industrie de la viande en Allemagne, entre « 50% et 80% » sont en effet embauchées sous ce type de contrats aujourd’hui. Dénoncées depuis plusieurs années, ces pratiques sont accusées de déresponsabiliser les entreprises, selon le NGG, syndicat allemand de l’alimentaire, car les conditions de travail de ces salariés restent sous la responsabilité des entreprises sous-traitantes.

Le plan présenté prévoit un renforcement des contrôles, notamment dans les habitats collectifs où sont logés ces salariés, ainsi qu’un doublement des amendes pour violation du temps de travail et une information des autorités si les employeurs hébergent des salariés.

Enfin, le respect de la législation du travail dans l’industrie de la viande devra être examiné par une étude commandée par les ministères du Travail et de l’Agriculture. Pour entrer pleinement en vigueur, cette loi devra néanmoins être validée par le Bundestag, le Parlement allemand.

La ministre de l'Agriculture, Julia Klöckner (CDU), a soutenu la proposition, jugeant non durables les conditions dans l'industrie de la viande. Elle a demandé au ministre du Travail (SPD) de soumettre une loi juridiquement certaine.

La pandémie de Covid-19 pourrait ainsi être le déclencheur d’une démarche qui mettrait fin au dumping social dans l’industrie de la viande allemande.

Abonnement PorcMag

AUX CÔTÉS DES ÉLEVEURS, AU CŒUR DE LA FILIÈRE, OUVERT SUR LE MONDE

● La richesse des reportages terrain et des dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion
● De nombreux retours d'expérience et solutions pratiques

Profitez d'une offre découverte 3 mois