Sanctions infligées par l’autorité de la concurrence : Fleury Michon riposte

24 juillet 2020 - Elisa Taurin

A la suite de l’article « 12 industriels écopent de 93 millions d’euros d’amendes pour entente illicite » paru ce lundi 20 juillet, Fleury Michon, l’un des industriels concernés, précise et annonce :

« Fleury Michon n’est pas concerné par les griefs pour entente sur les prix de vente de produits (entente à l’aval) et conteste avoir participé à une entente anticoncurrentielle portant sur le prix d’achat de certaines matières premières (entente à l’amont). Fleury Michon regrette que l’Autorité de la concurrence n’ait pas tenu compte des éléments qu’elle a communiqués pour sa défense. Il déplore d’autant plus la décision de l’Autorité de la Concurrence que la sanction pécuniaire est particulièrement lourde et frappe un secteur fragilisé. Fleury Michon fera appel de cette décision. »

Abonnement PorcMag

AUX CÔTÉS DES ÉLEVEURS, AU CŒUR DE LA FILIÈRE, OUVERT SUR LE MONDE

● La richesse des reportages terrain et des dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion
● De nombreux retours d'expérience et solutions pratiques

Profitez d'une offre découverte 3 mois