Tönnies: un abattoir en Espagne et des CDI en Allemagne

9 octobre 2020 - Estelle POLETTE DE OLIVEIRA

Dans le sillage de l’italien Pini, l’allemand Tönnies souhaite lui aussi profiter de la dynamique de la filière porcine espagnole. Le groupe envisage de construire un nouvel abattoir en Aragon pour un montant de 75 millions d’euros. Avec une capacité d’abattage de 10 000 porcs par jour en tenant compte de deux quarts de travail, le site attendrait les 2,5 millions de porcs abattus annuellement. L’établissement pourrait être opérationnel en 2024.

En Allemagne, la situation des travailleurs détachés dans l’industrie de la viande est revenue dans le débat public après la multiplication des cas de Covid-19 en abattoir. Un texte de loi interdisant le recours aux travailleurs détachés et intérimaires dans ce secteur a été présenté le 10 septembre dernier au Parlement fédéral allemand. Dans ce contexte, Tönnies souhaite changer sa politique salariale et a annoncé que d’ici 2021, l’entreprise offrira un contrat à durée indéterminée (CDI) à environ 6 000 salariés en tenant compte de leur ancienneté.

Source: Baromètre porc, oct. 2020

 

ELO Santé Nutrition

LES SOLUTIONS POUR RÉDUIRE L'UTILISATION DES TRAITEMENTS EN ÉLEVAGE

● 15 webinaires animés par nos rédactions et par nos partenaires
● Posez vos questions auxquelles les intervenants répondront en direct
● Profitez d'un accès libre et gratuit sur simple inscription en ligne