Culture Viande annonce ses conditions de paiement de la castration sous anesthésie

10 décembre 2021 - Elisa Taurin

A quelques semaines de l’entrée en vigueur du décret interdisant la castration à vif des porcelets, le syndicat des entreprises françaises des viandes prend le parti de favoriser la castration sous anesthésie et annonce la plus-value accordée.

Pour le maillon abattage-découpe-élaboration, c’est tranché. A quelques semaines de l’entrée en vigueur du décret du 18 décembre 2020 interdisant la castration à vif des porcelets en France, Culture Viande, le syndicat représentant les entreprises françaises des viandes, affirme sa position. Ce dernier s’inscrit clairement en faveur de la castration sous anesthésie.

Dans un communiqué en date du 9 décembre, il s’exprime en ces termes :
« Conformément aux engagements pris lors de la réunion de la filière porcine le 19 octobre dernier en présence du ministre de l’Agriculture, Monsieur Julien Denormandie, Culture Viande propose aux abattoirs d’acquitter aux éleveurs une plus-value de 2 cts d’€/kg pour la prise en charge du coût de la castration des porcelets mâles sous anesthésie. Cette somme est supérieure à l’évaluation du coût de cette opération réalisée par l’IFIP (Institut du porc). C’est un montant total de plus de 15 millions d’euros qui sera ainsi annuellement versé aux éleveurs par les abatteurs.
Concernant la production de porcs mâles entiers, Culture Viande rappelle aux éleveurs que :
- la rémunération sera conforme à la grille actuelle de qualité et classement Uniporc Ouest soit - 23 cts/kg sur la base de 56 % de muscle.
- les carcasses odorantes issues de porcs mâles entiers seront à destination du C3 conformément à la réglementation communautaire (règlement UE 2019-627).
»
Culture Viande estime ainsi que la castration sous anesthésie est la méthode permettant de répondre à la demande des consommateurs en matière de bientraitance animale, tout en conservant la qualité organoleptique, technologique et sanitaire des produits porcins commercialisés. Quelle sera la réponse des éleveurs ?

Porcmag - Formules d'abonnement

AUX CÔTÉS DES ÉLEVEURS, AU CŒUR DE LA FILIÈRE, OUVERT SUR LE MONDE

● La richesse des reportages terrain et des dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion
● De nombreux retours d'expérience et solutions pratiques

Profitez d'une offre découverte 3 mois