Moins de 5 % des porcheries françaises ont plus de 10 000 porcs

1 décembre 2022 - Joshua Daguenet

Entre 2011 et 2021, le cheptel porcin français a baissé de 7,3 %, perdant un million de têtes avec moins de 13 millions d’animaux. La Bretagne est la sixième région européenne en production porcine avec encore 7,3 millions de porcs, en repli de 2,6 % entre 2011 et 2020. Les sites abritant 10 000 porcs ou plus représentent 4,5 % des structures.

Sur le chapitre économique, le cours du Marché du porc breton a affiché un prix moyen de 1,332 euro en 2021, contre 1,145 euro en 2010 et 1,385 euro en 2020. Les chiffres de 2021 ont été balayés par un cours agité qui a atteint la barre des 2 euros en août 2022. Enfin, entre 2020 et 2021, le prix de l’aliment Ifip avait bondi de 12,90 %.


Ces chiffres proviennent de l’édition 2022-2023 du Porc par les chiffres, à télécharger sur le site de l’Ifip

 

Porcmag - Formules d'abonnement

AUX CÔTÉS DES ÉLEVEURS, AU CŒUR DE LA FILIÈRE, OUVERT SUR LE MONDE

● La richesse des reportages terrain et des dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion
● De nombreux retours d'expérience et solutions pratiques

Profitez d'une offre découverte 3 mois