Crédit : Romain Lamour

Nouveau hashtag #MesCochonsetMoi : entre réussite et coïncidence de planning

25 novembre 2019 - Estelle POLETTE DE OLIVEIRA

Nombreux ont été les éleveurs à participer au lancement du hashtag #MesCochonsetMoi sur les réseaux sociaux. La publication le même jour de nouvelles images de L214 a certainement amplifié le nombre de commentaires des anti-viandes, ainsi que leur niveau d’agressivité. Néanmoins, la démarche reste tout de même positive, mais devra s’inscrire dans le temps.

A l’initiative de plusieurs éleveurs « connectés », dont Adrien Simon, mieux connu sous le pseudo Twitter @La Croix Triquet, le hastag #MesCochonsetMoi a été lancé sur les réseaux sociaux jeudi dernier, le 21 novembre. Ce concept consiste à réaliser un selfie avec un cochon et de le poster sur les réseaux sociaux, accompagné du fameux #MescochonsetMoi (plus de détail ici).
Si de nombreux éleveurs ont bien joué le jeu, le hasard a fait que cette date de lancement était aussi celle qu’avait choisie L214 pour publier et relayer largement une nouvelle vidéo prise dans un élevage finistérien.

 

Les éleveurs ne sont pas les seuls a avoir participé à la démarche. Les fournisseurs de matériel, les techniciens ou les chercheurs se sont mis en scène avec leurs animaux. Ici Christine Roguet, économiste de l'Ifip.

Suite aux publications, de nombreux commentaires extrémistes, parfois d’une rare violence sont apparus sur la toile. Certains éleveurs, refroidis par ces commentaires, ont également été frustrés de voir leurs posts ou le hashtag en lui même repris par les militants L214. D’autres, plus optimistes se sont réjouis du nombre d’éleveurs qui ce sont mis en scène.  Ils se sont focalisés sur l’importance de garder un discours positif et ont vu l’opportunité de contre-carrer la démarche de L214.  « Les antis (ndlr : anti-viande) ne sont pas la cible de vos communications et ils se lasseront rapidement. Le fait que les deux sujets sortent en même temps est une malheureuse coïncidence et il ne faut pas s’y arrêter. Par ailleurs, pour les internautes qui sont désagréables, n’hésitez pas à les bloquer pour vous protéger. L’initiative est très bonne et le sera encore plus si elle continue dans le temps ! », s’est exprimé un responsable de filière dans le groupe de discussion qui a permis de mettre en place l’initiative.

Une démarche qui a également beaucoup plu à l’international et qui pourrait même être reprise par d’autres filières françaises:

 

Tous les Tweet et les posts Facebook sont à retrouver en tapant #MesCochonsetMoi dans la barre de recherche du réseau en question.

AUX CÔTES DES ÉLEVEURS, AU CŒUR DE LA FILIÈRE, OUVERT SUR LE MONDE

● La richesse des reportages terrain et des dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion
● De nombreux retours d’expérience et solutions pratiques

Profitez d'une offre découverte 3 mois