Photovoltaïque et révision des tarifs : c’est la douche froide

7 juin 2021 - Elisa Taurin

Le 2 juin, le Parlement a voté en loi de finances pour 2021 la révision tarifaire en dessous des tarifs de 2006 et 2010 pour les contrats de rachat d’électricité photovoltaïques conclus. Dans un communiqué reçu le 4 juin, l’Assemblée permanente des Chambres d’Agriculture (APCA) et la FNSEA s’insurgent contre cette décision, assurant qu’elle « menace de faillite plus de 500 producteurs ».

Et d’ajouter : « Aujourd’hui, malgré une feuille de route du législateur imposant le maintien de la viabilité et au mépris des échanges nombreux avec la profession agricole, la Commission de la Régulation de l’Energie (CRE) présente des tarifs révisés qui mettent en péril non seulement l’activité économique des porteurs de projets agricoles, mais également celle de centaines d’agriculteurs simplement ‘‘bailleurs de toitures’’. Cela est d’autant plus incompréhensible que le Conseil Constitutionnel avait validé cette disposition législative sous réserve du respect de la viabilité économique des producteurs. » Pour l’APCA et la FNSEA, il est nécessaire que la CRE revoit sa copie et que les particularités des projets agricoles soient prises en compte.

Abonnement PorcMag

AUX CÔTÉS DES ÉLEVEURS, AU CŒUR DE LA FILIÈRE, OUVERT SUR LE MONDE

● La richesse des reportages terrain et des dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion
● De nombreux retours d'expérience et solutions pratiques

Profitez d'une offre découverte 3 mois