Une nouvelle maternité au lycée La Touche

17 mai 2021 - Estelle POLETTE DE OLIVEIRA

C’est une maternité flambant neuve qui a été dévoilée le 11 mai dernier au lycée agricole de La Touche à Ploërmel (56). Un outil créé en partenariat avec Evel’Up afin de renforcer l’attractivité de la filière porcine et de former au mieux les futurs salariés ou responsables d’élevage.

Opération « séduction », tel est l’objectif premier de la nouvelle maternité de l’exploitation du lycée La Touche présentée le mardi 11 mai en partenariat avec le groupement Evel’Up. « C’est une baisse de 25 % du nombre d’élevages de porcs qui a été observée entre 2000 et 2017. En revanche, si la part du salariat est restée constante sur cette période, aujourd’hui, les offres d’emplois en porc représentent 50 à 60 % des offres agricoles », explique l’un des élèves de l’établissement. Les quelques 70 élèves qui passent chaque semaine dans l’exploitation porcine du lycée représentent donc un vivier important de futurs gérants, salariés ou conseillers dans les entreprises de l’amont. Avec ses cases bien-être, ce nouvel outil est aussi, plus largement, un moyen de revaloriser l’image de la filière porcine. Pour cela, une galerie de visite a été conçue à l’extérieur du bâtiment afin de faire découvrir cet atelier tout en préservant l’élevage d’éventuels risques sanitaires.

TIRER A BALLES RÉELLES

Deuxième objectif de cet établissement :  la dimension pédagogique. « Au cœur de l’établissement, l’exploitation est l’opportunité pour les élèves d’aller plus loin dans la formation et l’apprentissage des savoir-faire. En quelque sorte, ici on tire à balles réelles », image Pierre Camenen, président de l’établissement privé. Cette maternité propose donc des zones pédagogiques afin de réunir les élèves pour leur montrer les bons gestes. Elle dispose également de larges couloirs afin qu’un maximum de personnes puissent observer une scène. L’aliment est quant à lui distribué manuellement afin que « les jeunes découvrent et touchent l’aliment », explique le responsable de l’exploitation. Si le montant de l’investissement se monte à 7 500 € par place de maternité, il comprend 44 cases liberté (2 x 22 places), un laveur d’air (obligatoire dans ce projet), un cooling et il faut lui soustraire les aménagements spécifiques pédagogiques (zones d’observation dans les salles et galerie de visite).

La nouvelle maternité de l'exploitation du lycée La Touche est composée de deux salles de 22 places en cases liberté. Partenaires : Big Dutchman, Celtys et TSE

Pour Evel’Up, dont plusieurs administrateurs ont été formés dans cet établissement, la signature d’une convention de partenariat avec ce lycée concrétise leurs objectifs communs et est un pas de plus dans la démarche du groupement de promotion des métiers de l’élevage de porc.  « Le renouvellement des générations en production porcine est un enjeu majeur pour la filière. Se doter d’un outil attractif et capable de développer une image positive auprès des jeunes est un réel atout pour susciter des vocations », explique Yannick Cléquin, vice-président d’Evel’Up qui accompagne 15 à 20 jeunes chaque année pour leur installation. Le groupement suivra ainsi l’exploitation du lycée dans sa recherche de performances technico-économiques, lui permettant d’assurer la compétitivité de l’outil. Une collaboration dans le domaine de la R&D s’établira également.

Pierre Camenen, président du lycée La Touche et explique Yannick Cléquin, vice-président d’Evel’Up lors de la signature de la convention de partenariat entre leurs organismes.

 

Les détails de l'agencement du bâtiment seront à retrouver dans un prochain numéro de Porcmag.

 

Abonnement PorcMag

AUX CÔTÉS DES ÉLEVEURS, AU CŒUR DE LA FILIÈRE, OUVERT SUR LE MONDE

● La richesse des reportages terrain et des dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion
● De nombreux retours d'expérience et solutions pratiques

Profitez d'une offre découverte 3 mois