Abattoir Holvia Porc (53) : 34 cas de Covid-19 détectés

6 juillet 2020 - Elisa Taurin

La semaine dernière, 34 cas de Covid-19 ont été détectés parmi le personnel de l’abattoir Holvia Porc de Terrena à Laval (53), à l’issue de deux séries de dépistage. L’entreprise a été fermée jusqu’au vendredi 3 juillet.

Crédit : i-Stock

 

Le vendredi 26 juin, deux salariés de l’abattoir Holvia Porc situé à Laval (Mayenne) ont indiqué avoir été testés positifs au Covid-19. L’entreprise, propriété de la coopérative Terrena depuis 2009 et qui abat des porcs et des coches, a, dans la foulée, sollicité l’Agence Régionale de Santé (ARS). Cette dernière a alors organisé, le lundi 29 juin, un dépistage massif pour les 80 personnes travaillant sur la partie abattage. Les personnes testées sont des salariés, des intérimaires, des prestataires ainsi que les agents des services vétérinaires de l'État.

Les résultats ont été dévoilés le mercredi 1er juillet en fin d’après-midi : 28 personnes sont positives. Après avoir réduit l’activité de l’abattoir le lundi 29 et le mardi 30 juin, celui-ci a été complètement fermé le 1er juillet. « L’activité de l’entreprise est suspendue, au moins jusqu’au 3 juillet inclus », précise un communiqué de presse conjoint de l’ARS, de la Préfecture de la Mayenne et de la Société Holvia Porc. L’entreprise a également décidé d’effectuer un vide sanitaire complet durant cette suspension de l’activité. « Momentanément, on évacue toutes les carcasses et les matières premières du site, puis on réalise un nettoyage-désinfection de l’ensemble de la chaîne de production », explique Edouard Simon de Holvia Porc.

Suspension des activités sur tout le site

Dans le même temps, une deuxième série de prélèvements a été réalisée le mercredi 1er juillet sur les 151 personnes non encore dépistées, travaillant notamment à l’atelier de découpe. « Avec quatre cas positifs au Covid-19 supplémentaires, les résultats de ces 151 tests peuvent être considérés comme rassurants quant à la propagation du virus au sein et au-delà de l’entreprise », ont annoncé l’ARS, la préfecture et Holvia Porc dans un communiqué commun le jeudi 2 juillet. Et d’ajouter : « A ce stade, aucune chaîne de transmission n’a été établie et une enquête épidémiologique est en cours. Néanmoins, Holvia porc maintient la suspension de ses activités sur l’ensemble du site, le temps de mener les opérations de vide sanitaire ». Il est également indiqué que « les services de l’État et l’ARS restent en lien constant avec la direction de l’entreprise pour repréciser les mesures de prévention nécessaires à cette situation et définir les modalités d’une reprise d’activité dans des conditions qui protègent les salariés ».

Ce lundi 6 juillet, l'atelier de découpe a repris ses activités. La partie abattoir est toujours suspendue, jusqu'à nouvel ordre. D’après la coopérative Terrena, aucun autre de ses sept abattoirs n'est concerné par des cas de Covid-19.

Sources : Ouest France, 1er- 2 - 3 - 6 juillet ; L’express avec AFP, 1er juillet ; L’usine nouvelle, 2 juillet ; France 3 Pays de la Loire, 3 juillet

Abonnement PorcMag

AUX CÔTÉS DES ÉLEVEURS, AU CŒUR DE LA FILIÈRE, OUVERT SUR LE MONDE

● La richesse des reportages terrain et des dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion
● De nombreux retours d'expérience et solutions pratiques

Profitez d'une offre découverte 3 mois