Le Gouessant entre dans l’ère du digital

16 septembre 2019 - Elisa Taurin

La coopérative Le Gouessant annonce qu’elle investit le champ des data sciences, notamment dans le domaine de l’alimentation animale. Illustrations avec les élevages pilotes connectés, l’application Aunéor et la prise de participation du Groupe dans la start up See-d.

Crédit : Adobe Stock

Le Groupe coopératif Le Gouessant a décidé d’investir dans les systèmes d’analyse de données générées par les exploitations agricoles pour accélérer la dynamique de digitalisation des élevages. Le but : améliorer le revenu de ses adhérents notamment grâce à l’alimentation de précision et la maîtrise des modèles de production alternatifs que la coopérative développe. Pour cela, Le Gouessant a déjà mis trois types d’actions en œuvre.

1) Des élevages pilotes connectés

La coopérative expérimente l’intérêt de l’alimentation de précision dans deux élevages pilotes connectés, l’un en volaille et l’autre en porc. Objectifs : lutter contre le gaspillage, abaisser le coût alimentaire, favoriser l’autonomie en protéine, diminuer les rejets azotés et phosphorés à la source.

Chez l’éleveur de porcs, basé à Plestan (22), des cases de 15 porcs sont équipées de caméras et de capteurs. Le comportement des animaux est ainsi observé et une multitude de données sont recueillies pour suivre l’évolution des indices de consommation et des croissances. Le dispositif automatique connecté permet de nourrir individuellement chaque porc pour satisfaire strictement ses besoins. Son potentiel scientifique permettrait de réduire de 15% la consommation de protéines et de 20% les rejets azotés.

2) L’application Aunéor, outil d’aide à la décision

Le Gouessant a mis au point l’application Aunéor, en cours de déploiement dans la filière porcine. Grâce à celle-ci, les adhérents et techniciens de la coopérative peuvent suivre et piloter les performances technico-économiques des élevages au quotidien. Cet outil d’aide à la décision, personnalisé pour chaque exploitation, s’alimente de manière automatique à l’ensemble des données d’élevage qui sont consultables sur une tablette tactile fournie par Le Gouessant. Simple et ludique, l’application permet d’identifier très rapidement des leviers de progrès pour chaque élevage et de mettre en place des plans d’action évolutifs au fil de la progression des résultats.

3) Entrée au capital de See-d

La coopérative est entrée en février dernier au capital de See-d, une start up basée à Vannes (56), créée par un enseignant chercheur en mathématiques. Son cœur de métier consiste à extraire des données d’un système complexe et à les rendre parlantes en créant des solutions mathématiques et statistiques facilitant l’aide à la décision. À la clé : des gains de productivité, de marge et de temps pour les entreprises. See-d conduit d’ores et déjà deux programmes de recherche et développement en partenariat avec Le Gouessant, dont un en porc. Celui-ci vise à analyser des données historiques d’un élevage en alimentation de précision sur plusieurs années. L’objectif est de déterminer des éléments de modélisation et d’analyse.

AUX CÔTES DES ÉLEVEURS, AU CŒUR DE LA FILIÈRE, OUVERT SUR LE MONDE

● La richesse des reportages terrain et des dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion
● De nombreux retours d’expérience et solutions pratiques

Profitez d'une offre découverte 3 mois