Les Chambres d’Agriculture réclament des moyens financiers pour les agriculteurs et les territoires

28 juillet 2019 - Elisa Taurin

Pour aider les agriculteurs et les territoires ruraux à répondre aux attentes de la société et du gouvernement, les Chambres d’Agriculture proposent un projet stratégique et demandent des moyens financiers à l’État pour le mettre en œuvre.

Les Chambres d’Agriculture ont élaboré un projet stratégique visant à répondre à la fois aux attentes de la société et à la demande du gouvernement.

Crédit : Adobe Stock

Trois axes principaux ont été définis :
- accompagner l’agriculture dans ses transitions économiques, sociétales et environnementales ;
- créer plus de valeur dans les territoires via des projets territoriaux associant les agriculteurs, les collectivités et la société civile (gestion de l’eau, du foncier, conversion en bio…) ;
- restaurer le dialogue entre la société et l’agriculture.

Des actions phares ont été établies :
- repérer et rencontrer les 160 000 agriculteurs susceptibles de transmettre leur exploitation et ainsi préparer l’installation d’un nouvel agriculteur ;
- proposer d’ici fin 2023 à chaque agriculteur un conseil stratégique via un audit individuel ;
- d’ici deux ans, rencontrer toutes les intercommunalités et convenir de la bonne relation de service ;
- accompagner 50 % des agriculteurs bio (avant, pendant et après la conversion).

Seulement, les Chambres d’Agriculture pointent du doigt que ces actions « indispensables à la fois pour les agriculteurs mais aussi pour le développement et le dynamisme des territoires ruraux » ne pourront être mises en place sans la signature d’un contrat d’objectifs avec l’État mettant en regard les moyens financiers nécessaires à leur réalisation.

ELO Élevage

Participez aux 1ères rencontres connectées de l'élevage

  • Les webconférences thématiques
  • L'espace d'exposition des fournisseurs
  • Le stand réservé aux innovations
  • Les animations avec jeu-concours

Découvrez l'événement et inscrivez-vous gratuitement