Les protéines animales transformées ré-autorisées

13 septembre 2021 - Elisa Taurin

Et voilà, nous y sommes. Par la publication au Journal Officiel européen du 18 août du règlement UE 2021/1372, l’Union européenne a ré-autorisé l’utilisation de protéines animales transformées (PAT) d’origine avicole dans l’alimentation des porcins, et vice versa. Les PAT dérivées d’insectes sont également autorisées dans les aliments pour porcins et volailles, dans les mêmes conditions qu’en aquaculture.

Ce règlement, entré en vigueur le 7 septembre, détaille les conditions à appliquer lors de la collecte, du transport et de la transformation de ces produits, notamment la séparation des circuits. Des échantillons devraient être régulièrement prélevés et analysés afin d’éviter tout risque et de vérifier l’absence de contamination croisée par des protéines de ruminants interdites, tout comme de recyclage intraspécifique.

Abonnement PorcMag

AUX CÔTÉS DES ÉLEVEURS, AU CŒUR DE LA FILIÈRE, OUVERT SUR LE MONDE

● La richesse des reportages terrain et des dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion
● De nombreux retours d'expérience et solutions pratiques

Profitez d'une offre découverte 3 mois