Axiom dévoile sa nouvelle cochette : Vénus

11 avril 2022 - Françoise Foucher

Avec sa nouvelle cochette Vénus, Axiom annonce une véritable rupture génétique. Vénus est présentée comme une cochette «bien-être », grâce à son comportement maternel, son autonomie de mise-bas et ses qualités laitières.

La semaine dernière, Axiom présentait sa nouvelle cochette à ses coopératives partenaires*. Dénommée Vénus, la nouvelle venue affiche 16, 3 tétines fonctionnelles, 92,1 % de fertilité et une capacité à sevrer 14 porcelets sous la mère. « C’est la plus rentable du marché », résume Thierry Pecheul, responsable développement France.

Guillaume Lenoir, responsable génétique Axiom, présente ses parents : « Son père est notre Large White Axiom, sa mère est Axa, une truie issue de notre nouveau pool génétique, sélectionnée sur sa capacité laitière, son autonomie notamment à la mise-bas, tout en garantissant le maintien de ses qualités de carcasses. »

Vénus, elle, a été créée selon 4 axes de sélection. En premier lieu : le bien-être. « Depuis 15 ans nous notons les truies sur leur capacité à mettre bas en autonomie, leur comportement calme, leur capacité d’adaptation, explique Guillaume Lenoir. Nous avons évalué plus de 50 000 mises-bas et nous en avons tiré un index Bien-naître qui nous permet d’exclure de notre schéma génétique tout animal qui aurait un comportement défavorable vis-à-vis de sa portée. C’est radical, mais efficace. » Vénus est présentée comme une truie calme, capable de s’adapter à tout type de logements et propre à être conduite en groupe.

Le deuxième critère de sélection de Vénus est la qualité de ses porcelets. Grâce à son critère GMQqmat qui mesure le GMQ de la portée pendant la lactation, Axiom a sélectionné une truie capable de sevrer 14 porcelets sous la mère « sans allaitement artificiel, sans nourrice, ni recours à l’adoption », assure Thierry Pecheul.

Vénus a ensuite été sélectionnée sur sa facilité de conduite : « Elle exprime ses chaleurs clairement, elle présente un fort taux de fertilité, ses aplombs sont de qualité, elle est robuste et rustique et sera capable de mener des carrières longues… » énumère-t-il. « Elle favorise le bien-être et la sérénité de l’éleveur », souligne Guillaume Naveau directeur général d’Axiom.

Critères GTTT

Performances de la truie Vénus

Porcelets sevrés / portée

14

ISSF (jours)

7,3

Âge au sevrage

28

Porcelets sevrés / truie productive / an

34,2

Taux de renouvellement

40

Source : données Axiom

Et enfin, ses issus sont, comme elle, capables de répondre aux enjeux du bien-être : « les porcs charcutiers sont calmes, sans risque de cannibalisme ni de caudophagie : ils sont adaptés à la conduite en mâles entiers et aux nouveaux et futurs modes d’élevage », assure Guillaume Lenoir.

D’après une étude menée sur le coût de production de plus de 500 000 porcelet et 18 000 truies, Axiom assure que Vénus se positionne comme la plus rentable du marché. « Son potentiel d’amélioration de la marge par porcelet est de plus de 2 € par rapport aux autres cochettes du marché », conclut Thierry Pecheul.

 

Plus de détails à découvrir dans le prochain numéro de PorcMag.

 

* EvelUp, Agrial, Terrena, Eureden, Cirhyo, Ucagenof.

Porcmag - Formules d'abonnement

AUX CÔTÉS DES ÉLEVEURS, AU CŒUR DE LA FILIÈRE, OUVERT SUR LE MONDE

● La richesse des reportages terrain et des dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion
● De nombreux retours d'expérience et solutions pratiques

Profitez d'une offre découverte 3 mois