PIC renforce ses positions en Russie et en Espagne

11 janvier 2021 - Florent HOFMANN

La société de génétique PIC multiplie les accords et poursuit ses implantations avec des projets en Russie et en Espagne.

Pig Improvement Company (PIC) est en plein développement. En Russie, l’entreprise et la région de Lipetsk ont signé « une lettre d'intention » pour la construction d'un centre d’insémination artificiel (CIA) dans le district de Khlevensky, au sud de Moscou. Ce projet d’environ quatre millions d’euros comprend deux bâtiments de 350 verrats issues de l’entreprise PIC. La première étape de ce partenariat est prévue pour fin 2021 et la seconde pour 2022. Par ailleurs, le peuplement avec des des verrats du programme « PIC Elite Farm » en provenance du Canada est estimé pour novembre 2021 pour des ventes en début 2022.

Le CIA commercialisera du sperme des lignées maternelles (Large White L03 et Landrace L02), de GP, de GGP et du verrat terminal PIC 337. Mais la multinationale ne s’arrête pas là. Dans le cadre du programme « PIC Elite », elle a affirmé sa présence en Russie avec la création d’une nouvelle ferme de multiplication, dans la région de Krasnodar, où 700 cochettes et verrats PIC ont aussi été importés du Canada durant l’été 2020.

Un partenariat entre PIC et Semen Cardona

Il n’y a pas qu’en Russie qu’elle poursuit son développement. PIC et Semen Cardona, une entreprise espagnole de production et de commercialisation de semences, ont créé et gèrent ensemble un CIA composé exclusivement avec des animaux de génétique PIC issues d’élevage situés en Allemagne, au Canada, au Danemark ou encore en République Tchèque. Avec ce partenariat, les deux sociétés souhaitent additionner leur savoir-faire pour améliorer encore plus la génétique.

Ce projet, basé à Tarazona en Espagne, se veut à la pointe de la technologie et répond à de hautes normes de biosécurité : grande distances des autres fermes, visite interdite, bâtiments filtrés individuellement avec des filtres MERV16, douche à chaque entrée et sortie, prélèvement de sang et de sperme plusieurs fois par semaine, surveillance par un vétérinaire et des contrôles sanitaires réalisés par une équipe dédiée exclusivement à cette tâche. Dans les années à venir, les deux entreprises espèrent déjà renouveler leur partenariat avec la construction de nouveau CIA.

 

Abonnement PorcMag

AUX CÔTÉS DES ÉLEVEURS, AU CŒUR DE LA FILIÈRE, OUVERT SUR LE MONDE

● La richesse des reportages terrain et des dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion
● De nombreux retours d'expérience et solutions pratiques

Profitez d'une offre découverte 3 mois