Boehringer Ingelheim lance un nouveau vaccin contre le parvovirus porcin

17 décembre 2019 - Emmanuelle Bordon

Pour protéger la portée contre l’infection transplacentaire causée par le parvovirus porcin (PPV), Boehringer Ingelheim commercialise un nouveau vaccin : Reprocyc® ParvoFLEX.
La PPV peut affecter la reproduction d’élevage. Elle engendre notamment des petites portées et une augmentation du nombre de porcelets momifiés.
Même s’il existe déjà de nombreux vaccins, l’originalité de celui qui est présenté par Boehringer Ingelheim est qu’il peut être mélangé à un autre vaccin, Reprocyc® PRRS EU, qui est destiné à l’immunisation des femelles reproductrices infectées par le SDRP de génotype 1 (Européen). L’un et l’autre peuvent être utilisés à n’importe quel stade de la gestation et de la lactation.

Porcmag - Formules d'abonnement

AUX CÔTÉS DES ÉLEVEURS, AU CŒUR DE LA FILIÈRE, OUVERT SUR LE MONDE

● La richesse des reportages terrain et des dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion
● De nombreux retours d'expérience et solutions pratiques

Profitez d'une offre découverte 3 mois