Grippe porcine : le virus H1avN2#E toujours bien présent

21 octobre 2022 - Cécile Julien

Les virus Influenza sont nombreux et évoluent au fil de mutations et de recombinaisons. En 2022, H1avN2#E figure toujours en tête de liste. Il est particulièrement pathogène.

@AdobeStock

Les virus Influenza sont nombreux et évoluent au fil de mutations et de recombinaisons. Résavip, le réseau national de surveillance des virus influenza porcins, suit non seulement le nombre et la localisation des cas mais aussi le variant de virus en cause. Résavip a montré que le virus H1 av N2 #E était apparu en France en 2020. « Il a probablement été importé de l’étranger et semble dériver d’une lignée danoise », envisage Séverine Hervé, du laboratoire national de référence Influenza porcin à l’Anses. Ce lignage a un profil inédit de mutation et de délétion, ce qui lui vaut une classification dans un nouveau clade 1C.2.4.

H1avN2#E est devenu prédominant en 2021. Sur les huit premiers mois de 2022, les analyses ont confirmé qu’il circulait toujours mais à une fréquence similaire au virus H1avN1.

Ce virus est particulièrement pathogène et entraine des infections aigües d’intensité élevée. Il est aussi associé à une excrétion virale précoce. « Ce virus est plus virulent que les précédents dominants, remarque Séverine Hervé. On note aussi un certain échappement à la protection vaccinale. Les animaux vaccinés semblent moins bien protégés face au H1avN2#E que face au H1avN1 ». Les suivis ont également montré des transmissions inter-espèces, dindes notamment, et vers l’homme.

Porcmag - Formules d'abonnement

AUX CÔTÉS DES ÉLEVEURS, AU CŒUR DE LA FILIÈRE, OUVERT SUR LE MONDE

● La richesse des reportages terrain et des dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion
● De nombreux retours d'expérience et solutions pratiques

Profitez d'une offre découverte 3 mois