Elevage porcins : des solutions pour demain

20 septembre 2021 - Ifip

L’Ifip a travaillé sur la conception d’un bâtiment d’élevage de demain intégrant le bien-être animal et la protection de l’environnement et a évalué techniquement et économiquement différentes options. En découle une série de sept vidéos présentant en image les propositions.

Quels bâtiments d’élevage porcin pour demain ? telle était la question posée par Midiporc dans le cadre d’un projet Gopei financé par l’Europe. Il s’agissait de concevoir des modèles d’élevage durables qui répondent aux attentes des éleveurs, de la filière porcine, des consommateurs et des citoyens. Un travail en concertation a été organisé par Midiporc avec la participation d’éleveurs souhaitant s’investir dans la construction d’un projet d’avenir pour leur région, d’interlocuteurs de la filière, de conseillers de Chambre d’agriculture et de consommateurs. Partenaire du projet, l’Ifip a apporté son expertise technique et économique. L’objectif était de respecter de bonnes pratiques d’élevage, de décliner la construction par stade physiologique, d’évaluer les performances techniques, de bien-être, environnementales et économiques des solutions, et de pointer les questions restant à résoudre.

Comment le bâtiment de demain prend en compte le bien-être animal ?

Le modèle propose des surfaces supérieures par animal à tous les stades, surtout pour les porcs à l’engraissement. Le modèle intègre une différenciation de l’espace en zones d’activité qui répondent aux besoins comportementaux des porcs. Chaque animal mène ses activités sans perturber les autres ce qui n’est possible que par l’augmentation des surfaces. Les animaux en liberté peuvent se déplacer à tous les stades de leur vie. Des phases de contention sont possibles sur des durées limitées : en attente saillie pour les inséminations et en maternité lors des mises-bas pour protéger les porcelets. Un accès à l’extérieur est prévu pour les animaux en finition. Pour tous les stades, il est possible d’apporter de la paille.

Comment le bâtiment de demain prend aussi en compte l’environnement ?

Les modèles d’élevage de demain se sont avérés plus performants que les élevages conventionnels sans bonnes pratiques sauf pour les émissions de gaz à effet de serre dans le cas de scénarios avec des émissions proches des élevages de référence, voire supérieures. Certaines options font mieux que l’élevage conventionnel avec bonnes pratiques, par exemple pour l’ammoniac, mais uniquement en cas de fonctionnement optimal, et donc optimiste, de l’appropriation des zones de vie.

A condition d’une bonne appropriation des différentes zones de vie par les porcs, il est possible de concilier bien-être et environnement, conduisant toutefois à un surcoût élevé par place. L’acceptabilité réelle de ces élevages, et surtout le consentement à payer des consommateurs, seront déterminants. Un travail d’appropriation et d’échanges reste nécessaire au sein de la filière, et d’avancées scientifiques pour dessiner progressivement l’élevage porcin de demain.

Introduction :

Résultats spécifiques à l'atelier post-sevrage :

Résultats spécifiques à l'atelier engraissement :

Résultats spécifiques à l'atelier verraterie :

Résultats spécifiques à l'atelier gestante :

Résultats spécifiques à l'atelier maternité :

Résultats spécifiques pour l'environnement :

Contacts : sandrine.espagnol@ifip.asso.fr et yvonnick.rousseliere@ifip.asso.fr

Porcmag - Formules d'abonnement

AUX CÔTÉS DES ÉLEVEURS, AU CŒUR DE LA FILIÈRE, OUVERT SUR LE MONDE

● La richesse des reportages terrain et des dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion
● De nombreux retours d'expérience et solutions pratiques

Profitez d'une offre découverte 3 mois