Émissions d’azote : la Belgique envisage de réduire son cheptel porcin de 30 % à l’horizon 2030

14 mars 2022 - Rédaction Porcmag

Après les Néerlandais en 2020, c’est le tour de la Belgique de s’engager dans un plan de réduction de ses émissions d’azote.

En Belgique, un budget de 3,6 milliards d’euros a été voté dont l’essentiel sera destiné à soutenir ou indemniser les éleveurs contraints à des investissements ou des fermetures.

L’effet n’a pas été long à se faire sentir aux Pays-Bas dont le cheptel porcin s’affichait au plus bas de ses effectifs en décembre dernier avec 11 millions d’animaux, un retour à sa capacité de production de 2003. Le gouvernement néerlandais s’est même doté en janvier dernier d’une « secrétaire d’état » (dépendant du ministère de l’agriculture) en charge de la nature et de la politique de l’azote en la personne de Christianne van der Wal-Zeggelink.

En Belgique, le 23 février, le gouvernement flamand s’est accordé sur l’objectif de réduire de moitié ses émissions d’azote d’ici 2030. Un budget de 3,6 milliards d’euros a été voté dont l’essentiel sera destiné à soutenir ou indemniser les éleveurs contraints à des investissements ou des fermetures. « Depuis un an, les extensions agricoles ou de démarrage de nouvelles activités étaient bloquées », rappelle l’Ifip dans son Baromètre Porc de mars 2022. « La plupart des exploitations pourront poursuivre leurs activités à condition de réaliser des investissements pour réduire les émissions d’azote, avant 2030, analysent les experts de l’Ifip. Un programme d’achat public des élevages de porcs doit encourager les producteurs à quitter la production. » L’ambition affichée du gouvernement flamand est de réduire de 30 % son cheptel porcin d’ici 2030.

8e pays producteur européen

Avec 11,6 millions de porcs abattus en 2021 (dont 10,8 en Flandres), la production porcine belge affichait une hausse de 4% par rapport à 2020. « Cette reprise porte le nombre d’abattages de porcs à son niveau le plus élevé depuis les cinq dernières années », précise le service des statistiques belges Statbel. Avec 1,14 milliard de kg de poids abattu (dont plus d’1 milliard dans la région flamande), le secteur porcin est le premier secteur de l’élevage belge représentant 62 % des tonnages abattus en Belgique. La Belgique est le 8e pays producteur de porcs de l’Union européenne.

Porcmag - Formules d'abonnement

AUX CÔTÉS DES ÉLEVEURS, AU CŒUR DE LA FILIÈRE, OUVERT SUR LE MONDE

● La richesse des reportages terrain et des dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion
● De nombreux retours d'expérience et solutions pratiques

Profitez d'une offre découverte 3 mois